Modèle éducatif pour le prochain semestre (ou les deux semestres)

Notes : Pour les universités américaines, Inside Higher Education a décrit cet automne 15 possibilités de réouverture – trois catégories principales avec des variantes (par exemple, les départs différés, les approches hybrides, etc.)

1.         Reprendre l’enseignement normal sur le campus (avec des exigences sanitaires renforcées et une distanciation sociale).

2.         Enseignement en ligne à l’automne, puis reprise des activités normales en janvier 2021. Cette approche nécessite un engagement en ligne plus important mais prolonge la tactique actuelle des programmes en ligne temporaires jusqu’à ce que les rassemblements sur le campus puissent reprendre.

3.         Restez en ligne pour l’année universitaire 2020-2021 et peut-être plus longtemps.

Certaines écoles ont envisagé de diviser le premier trimestre en deux, la première partie du trimestre continuant en ligne et la deuxième partie reprenant les cours en face à face si les conditions le permettent.

Certaines écoles peuvent considérer que l’incertitude des six prochains mois est si grande qu’il est préférable de planifier un engagement en ligne continu. Ils peuvent craindre de reprendre les cours en face à face pour être à nouveau contraints à l’isolement en raison d’une deuxième vague d’infections sur le campus ou dans leur communauté.

Les orientations réglementaires, les préoccupations en matière de santé, les restrictions de voyage pour le corps enseignant, le personnel et les étudiants, la capacité à offrir un enseignement en ligne et les contraintes budgétaires peuvent également influencer les décisions concernant le modèle d’enseignement adopté pour le prochain semestre. Le calendrier des décisions aura un impact sur le recrutement de nouveaux étudiants, la rétention des étudiants actuels, la préparation des professeurs et la préparation des établissements.

Soutien au corps enseignant

Notes : La fin du trimestre a été stressante pour les professeurs, qui ont dû passer rapidement à l’enseignement à distance. Ils ont dû adapter les cours à la volée, en assemblant souvent plusieurs plates-formes d’apprentissage et structures de communication pour atteindre les étudiants. En outre, ils ont pris soin de leur propre famille pendant le confinement, se sont inquiétés de problèmes de santé (en particulier pour les personnes vulnérables) et ont été confrontés à des difficultés financières. Si les cours restent en ligne (soit comme mode de prestation principal, soit comme mode hybride), comment l’établissement peut-il soutenir le corps enseignant ? Comment cela peut-il les aider alors qu’ils continuent à enseigner dans ce qui, pour beaucoup, est un nouvel environnement qui nécessite une préparation supplémentaire ? Le corps enseignant aura probablement besoin de temps supplémentaire pour la préparation des cours, l’élaboration de nouvelles évaluations et ressources, et l’interaction avec les étudiants pour le mentorat académique et spirituel.

L’engagement des étudiants

Notes: Comme les professeurs, les étudiants ont fait un virage inattendu vers l’enseignement à distance pendant les périodes d’immobilisation. Certains ont eu du succès. D’autres ont eu du mal à suivre. Les écoles doivent prendre en compte les facteurs qui permettront aux étudiants de réussir leur apprentissage et leur croissance spirituelle à l’approche du prochain trimestre. En outre, pour maintenir une éducation fructueuse dans les modes d’apprentissage en ligne, les écoles peuvent avoir besoin de prendre en compte les aspects technologiques des cours. Les étudiants peuvent-ils accéder et interagir avec le contenu et les documents complémentaires ?

Préparation des institutions à un apprentissage en ligne prolongé

Notes : Passer de la survie en situation d’urgence à une approche plus soutenue et plus efficace de l’apprentissage en ligne, même si elle est temporaire, peut nécessiter des investissements institutionnels supplémentaires. La consolidation en un ensemble commun de vidéoconférences, de messagerie et de plateformes d’apprentissage permettra d’accroître l’efficacité des professeurs et des étudiants. Le type de soutien technique supplémentaire (y compris la bande passante Internet) nécessaire peut dépendre du fait que les membres du corps enseignant peuvent travailler sur le campus ou doivent rester chez eux (pour enregistrer les cours, diriger les vidéoconférences, etc.)

La planification pratique

Notes : Alors que l’école se prépare pour le prochain trimestre, il peut être utile de tenir compte des besoins de deux groupes d’étudiants différents. Les étudiants qui poursuivent et achèvent leurs études ont des besoins différents de ceux des étudiants qui commencent leur programme. Certaines personnes qui ont abandonné ou pris du retard dans la transition peuvent avoir besoin d’une aide supplémentaire.  Les limites budgétaires, humaines et techniques peuvent obliger l’école à se demander si elle doit offrir la gamme complète des cours pour le prochain trimestre. Une approche peut consister à consolider les cours autour des composantes principales du programme d’études et des points forts du corps enseignant, avec des plans pour reprendre l’ensemble des cours à l’avenir.

Considérations financières

Notes: Presque toutes les écoles vont devoir revoir leur budget, car la crise a eu des répercussions sur toutes les sources de revenus (frais de scolarité, dons locaux et internationaux, projets de troisième génération). La plupart des écoles seront confrontées à des choix difficiles pour faire fonctionner leur budget au cours de l’année prochaine. Les chefs d’établissement devront réflechir à l’augmentation des recettes et prévoir le contrôle des dépenses.

Réflexions supplémentaires concernant la mission et la planification à long terme

Face à tant d’incertitudes, les écoles peuvent avoir besoin de faire des plans uniques pour les 1-2 semestres à venir. Certains cours, activités et peut-être même de nouvelles inscriptions devront être reportés jusqu’en janvier 2021 ou plus tard. Les points forts du corps professoral, les besoins des étudiants actuels et la facilité de transition vers le mode en ligne peuvent guider les décisions concernant le regroupement des classes et la manière de le faire.

Cette période peut en fait bénéficier aux écoles qui prévoient d’intégrer l’apprentissage en ligne dans leur offre permanente. En réfléchissant à cette possibilité, les écoles devraient aborder quelques questions supplémentaires liées à leur mission et à leurs caractéristiques distinctives. De nombreuses écoles considèrent les cours en ligne comme un moyen d’atteindre un plus grand nombre d’étudiants. Toutefois, les étudiants peuvent choisir parmi un éventail de programmes toujours plus large. Par conséquent, les écoles doivent également examiner comment leurs caractéristiques distinctives se traduisent dans l’environnement virtuel. La conception des cours, l’assurance qualité et la formation des enseignants nécessiteront une planification supplémentaire.

Emmanuel Bellon

Prof. Emmanuel Bellon is the former Vice Chancellor of Nairobi International School of Theology/International Leadership University and former President of five other institutions in four African countries. He is Vice President (Executive Network) of ScholarLeaders and Director of the Vital SustainAbility Initiative, designed to guide theological institutions in Latin America, Africa, the Middle East, Eastern Europe, and Asia to plan strategically for institutional sustainability.

Evan Hunter

Evan’s passions for the Church and the seminary shape his work as Vice President for the ScholarLeaders LeaderStudies program and as Executive Editor for the InSights Journal for Global Theological Education. He joined ScholarLeaders in 2004 after working as a missions pastor and in campus ministry. He also serves on several boards, including those of the International Council for Evangelical Theological Education, Northern Pines Christian Family Camp, and Tyndale House Foundation. Located in Minnesota, Evan and his wife Becky keep up with three very active sons.

Evelyn Reynolds

Evelyn serves ScholarLeaders in communications and as an Editor for the InSights Journal for Global Theological Education. She joined the team in 2019. She manages foundation relationships and facilitates storytelling. She has a PhD in medieval English literature and an MFA in poetry, and she and her husband live in Indiana.

Linzay Rinquest

Linzay joined ScholarLeaders in 2020 to help lead the Vital SustainAbility Initiative. From 2006 to 2019, he was Principal/CEO of Cape Town Baptist Seminary in Cape Town, South Africa. In 2018, he was also President of the Baptist Union of Southern Africa. He continues to minister as a member of the National Executive of the Baptist Union of Southern Africa. He lives in Cape Town with his wife and three children.

Marcos Orison De Almeida

Marcos has served with the ScholarLeaders Vital SustainAbility Initiative since 2016. Since 1998, he has worked at South American Theological Seminary in Londrina, Brazil as a full-time teacher and in many administrative positions, including as President from 2006 to 2010. Marcos is also an Evaluator of Theological Institutions and Courses for the Brazilian Department of Education. He is an ordained Presbyterian minister. He received a LeaderStudies scholarship for his PhD at Fuller. He and his wife Patricia have two children.